Un Goûter à ...

Un Goûter à Paris: Popelini

capture-decran-2016-12-15-a-23-51-24

Joyeux anniversaire Sugar Garden !!! Cela fait un an aujourd’hui que je partage avec vous ma passion pour la pâtisserie ! Pour l’anniversaire de mon blog, je souhaitais faire quelque chose de spécial, mais quoi, un gros gâteau d’anniversaire ? Pas très original… Donc aujourd’hui je ne suis pas dans la cuisine mais je vous invite à partager une nouvelle rubrique, celle où je vous ferai partager une découverte que j’ai faite en arpentant les rues parisiennes à la recherche de nouvelles saveurs.

Le concept : Un goûter à Paris. Je vous fais découvrir le Paris gourmand. Une fois par mois ou une fois tous les deux mois ( il faut aussi que je gère ma licence à côté…), je publierai un article sur un lieu plus ou moins insolite,qui m’a plu, en donnant parfois quelques tuyaux sur les alentours du quartier visité pour l’occasion : cafés, pâtisseries, salon de thé, boutiques…. Tout sera possible tant que mes papilles se régaleront et les vôtres par la même occasion. Après une balade ou prise d’une envie subite et irrésistible de sucre, je vous ouvre les portes d’un autre Paris. Je sélectionnerai pour vous le dessert phare  ou la spécialité qui m’a le plus attiré et vous expliquerai ce qui en fait un succès pour moi.

En ce jour d’anniversaire, j’inaugure la rubrique avec Popelini. Peut être ce nom vous rappelle-t-il quelqu’un ?  Popelini était le cuisinier officiel de Catherine de Médicis mais aussi inventeur de la pâte à choux. La première boutique existe depuis déjà 5 ans et aujourd’hui 3 boutiques portent son nom à Paris.

p1040937

Je suis allée dans celle du 9eme arrondissement car j’aime beaucoup ce quartier. La Nouvelle Athènes est un quartier très sympathique pour flâner. La rue des Martyrs regorge de bons restaurants aux ambiances chaleureuses. Si vous allez déjeuner dans le quartier pensez à prendre le dessert chez Popelini et si vous avez un peu de temps devant vous faites un détour à travers les rues du quartier entre la maison d’Adolphe Thiers, Théodore Géricault …De nombreux artistes et écrivains y ont laissé leurs traces. Un saut au musée de la Vie romantique qui renouvelle régulièrement ses expositions (en ce moment une exposition sur Baudelaire pour les intéressés !) peut aussi vous inspirer. Pour les plus coquins, optez pour une visite guidée du Paris libertin de 1850 à 1950 organisé par le site Zig Zag Paris, une visite étonnante! Après avoir parcouru ce quartier vivant et riche en architecture vous voudrez sûrement clore votre balade par un délicieux goûter.

Mais revenons à nos choux !

La boutique appelle à la gourmandise, on voudrait tout avaler au premier coup d’oeil: tous les choux sont exposés parfaitement alignés, habillés d’un camaïeu de couleurs et nous invitent à la dégustation. Il y a tellement de goûts différents qu’il est difficile de faire son choix. J’ai finalement opté pour les 5 goûts suivants: café, caramel beurre salé, praliné, banoffee et vanille noix de macadamia.

capture-decran-2016-12-15-a-18-00-37

p1040941

Quel délice  ! Les choux sont présentés avec une cape glacée de fondant coloré, la pâte à choux est soigneusement  recouverte d’un superbe craquelin (réalisé à base de sucre et de beurre) et une onctueuse crème pâtissière aux différents arômes jaillit du chou à la première bouchée. Un mélange de textures merveilleuses qui explosent dans le palais.

p1040947

p1040958

En croquant dans le premier chou au café, j’ai eu un petit désaccord quant au manque de sucre. Je n’aime pas le café habituellement mais dans la pâtisserie, l’arôme amère du café est souvent atténué par le sucre et j’ apprécie alors ce juste accord entre ces deux saveurs. Lorsque j’ai croqué dans le chou, ce goût amère que je n’aime pas énormément était un peu trop prononcé pour moi.

Mais la règle du détail qui tue était là ? Je n’avais alors pas croqué dans la cape de fondant sucrée. Il faut savoir que chaque crème pâtissière est légèrement moins sucrée pour contrebalancer la couche de fondant sucrée. Cela garantit alors  le parfait équilibre du gâteau que vous dégustez. Il est donc important de le croquer à pleine bouche pour avoir cette unité et là vous allez fondre de plaisir…

Mon gros coup de cœur a été pour le chou à la vanille noix de pécan. Une réalisation aux saveurs parfaitement équilibrées. J’ai eu l’impression de manger une noix de macadamia en crème ! Le petit bémol a été pour le chou banoffee, inspiré de la banoffee pie américaine, celui ci avait surtout goût de banane.

Popelini, une enseigne à essayer pour booster votre prochain goûter! N’hésitez pas à me conseiller des adresses qui vous souhaiteriez que je visite !

Prix pour 5 choux : environ 12€

44 rue des Martyrs, 9eme arrondissement, Paris.

Voici le lien pour la visite guidé du Paris coquin pour les intéressés: http://www.pariszigzag.fr/visite/visite-guidee-paris-coquin

p1040950

p1040954

Publicités

3 commentaires sur “Un Goûter à Paris: Popelini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s